Colloque bio-déchets : partager les bonnes pratiques

Le collège Marie-Marvingt, à Tallard, accueillera un colloque départemental consacré à la valorisation des déchets, le 25 novembre 2015.

Le Département des Hautes-Alpes, en partenariat avec l’Adème, organise le 25 novembre un colloque consacré à la prévention et la gestion des déchets au collège Marie-Marvingt à Tallard.

Les débats porteront plus précisément sur les filières bio-déchets : comment valoriser les déchets de la grande distribution, les déchets des services de restauration scolaire, comment lutter contre le gaspillage...

La matinée débutera avec une intervention de la société alpine de protection de la nature, qui présentera le mouvement « zero waste » (zéro déchet, zéro gaspillage). Une vague qui s’étend progressivement dans le monde entier, et certains, témoigne la SAPN, obtiennent déjà des résultats « extraordinaires », en Italie, en Espagne, en France.

Dans les Hautes-Alpes, le pays des Écrins et du Guillestrois est ainsi impliqué : il a été retenu par le gouvernement parmi les 58 territoires volontaires pour s’engager dans une démarche exemplaire de réduction, réutilisation et recyclage des déchets.

Des expériences qui marchent.

Les représentants de la communauté de communes du Briançonnais interviendront un peu plus tard dans la matinée pour évoquer la mise en place de la « redevance spéciale » sur leur territoire depuis le 1er janvier 2011. Son principe est simple : plus on produit de déchets, plus on paie. Et plus on trie, moins on paie.

Cette redevance s’applique aux entreprises commerciales, industrielles, artisanales et de services ainsi qu’aux gîtes et centres de vacances, soit 300 redevables environ, qui paient 0,29 € par kg. Depuis sa mise en place, le poids des ordures ménagères collectées a baissé de près de 5 %.

L’accent sur le compostage.

En fin de matinée ce sera le tour des représentants de la grande distribution (Super U Embrun, Intermarché de Tallard...) qui évoqueront leur propre gestion des déchets. Une grande partie de l’après-midi sera consacrée au compostage. D’abord les actions menées dans les collèges du département avec le témoignage du collège de Tallard. Comme de nombreux autres établissements du Département, il a mis en place un système de compostage des reliefs des repas et des actions pour lutter contre le gaspillage.

On présentera ensuite les retours d’expériences d’autres collectivités, sur le compostage individuel ou sur le compostage partagé, ainsi que celui de la fondation Édith Seltzer à Briançon, qui possède un composteur électromécanique bien adapté aux gros volumes de déchets.

Le dernier point abordé sera celui de la méthanisation à la ferme, avec le concours du service Énergie, Forêt, Climat du Département et celui de la chambre d’agriculture.

Ce colloque est destiné aux producteurs de biodéchets et aux représentants des collectivités ayant la compétence déchets.